BÉTON MODIFIÉ AU LATEX, CONSTRUCTION DES PONTS IMPERMÉABLES

En Corée du Sud, comme aux États-Unis, l'utilisation du béton modifié au latex (LMC) est une solution adoptée depuis longtemps pour préserver la partie carrossable des ponts et des viaducs des cycles de congélation / décongélation, du produit chimique attaque de sel et en général de l'infiltration d'eau. En effet, les polymères de latex forment un film imperméable qui prévient les infiltrations et par conséquent les problèmes de rupture et de vieillissement prématuré de la structure.
À Séoul, une usine Kimera SMALL équipée d'une pompe au latex produit du béton pour les travaux routiers et d'infrastructure. L'extrême mobilité et la polyvalence de l'équipement monté sur camion en font un moyen indispensable pour la production de ce mélange spécial.